LaTeleLibre.fr

Ma Photo

Exalead

  • Un nouveau moteur 100% français

Blog powered by Typepad
Membre depuis 01/2006

COMPTEUR

« EDWY PLENEL ANTI-SARKO | Accueil | AGORAVOX: RENCONTRES DU 5e POUVOIR »

Commentaires

raja

bravo, le journaliste a bien réagit...
c'est vrai qu'il avait l'air dangereux ces enfants avec leur air enfantin et leur sourire....cet homme est dangereux il faut absoluement que nos concitoyens le sache....
encore bravo pour votre travail

http://sarkostique.xooit.fr

Julien

Effrayant ces policiers en civils avec les matraques cachées dans le dos ...

marina

Bonjour,
Je vous invite à référencer votre blog sur mon annuaire :
http://www.marinamode.com/annuaire/blog-508.html

laurent

Le cdt de police était sur les dents. Sakorzy va les rendrent fous et paranoïaques, les flics. Rothshlid a bien raison de se défendre, même s'il monte vite dans les tours.
je soutiendrai votre télé quand il le faudra.
au plaisir dans le 10ème ou dans le golfe

laurent

désolé pour la faute de orthographe.....

chocapic

vous vouliez des images de gamins anti-sarkozy, alors vous les avez fabriquées, en incitant consciencieusement ces bambins à foutre la merde?
bravo tres réussi
vous ne faites pas du journalisme, mais de l'agitation ou du militantisme anti-sarkozy
c'est bien triste pour le métier de journaliste que vous dévalorisez
ciao

mclane (e-meute)

Quand la police n'est plus au service des citoyens mais à celui d'un gouvernement, elle prend le chemin d'une police politique.
Cette intervention de police, Tonfa à la main, pour disperser une bande de gamins rigolards, même s'ils sont un peu turbulents comme tous ceux de cet âge laisse deviner aisément qu'elle va être la part du dialogue dans le "prise de contact".
C'est édifiant.
Pour autant, d'après mes interviews, les policiers de base sont loin d'être tous des fans de leur Ministre de l'Intérieur.
Je me demande d'ailleurs s'il n'y a pas là un vrai sujet à creuser. Et aussi pourquoi cela n'a pas été fait plus tôt. J'ai bien une petite idée. Légère. Simple comme un coup de fil de Ministre ou une lettre d'un DGPN à un magazine national. Un "droit de réponse" du Directeur Général de la Police Nationale à une enquête que j'ai eu le "malheur" de commettre. Elle est sur mon blog. Et trois ans plus tard, elle fait toujours bien rire les policiers de base car l'ensemble des témoignages restent plus que jamais d'actualité.
Bravo pour ce reportage.

seb89160

bonjour, je sais pas si vous garderez mon commentaires, mais vous le journaliste jean paul le pers , vous etes de gauche ???
Vous faites campagne anti sarko ????
Moi je dis chacun est comme il est.
Et faudrait peut etre comprendre le travail acharné des policiers toute l'année qui n'ont pas a s'emmerder encore en plus avec des journalistes paparazzi qui vendent l'image d'autrui.
Journaliste je veux bien, c'est un beau metier mais quand on ajoute soint point de vue personnel sans diffuser l'info telle qu'elle est j'appelle ça de la propagande.
Est ce que vous avez précisé que les policiers ont un travail dure ???
Est ce que vous etre contre la sécurité de notre pays ???
Ete vous pour l'incitation a la violence ????
ça vous aurait fait plaisir si les jeunes que vous vouliez interroger auraient mis le feu à une voiture du contribuable ???
Je pense que oui, ça aurait fait un peu d'ambiance dans votre reportage, un peu plus d'audimat, un peu plus d'argent.
Vous aimez ça les journalistes ( heureusement sont pas tous comme vous, je mets pas tout le monde dans le meme panier) , chercher la derniere image de violence et de sang pour la diffuser a la tv ou sur le net .
Bref J'admire votre metier mais pas vous, car vous salissez la profession de ceux qui prennent des risques tous les jours pour nous amener de l'information et non de la propagande comme vous le faites.
Vous auriez dit " voter segolene " ça aurait été plus rapide !

lionel

Vous osez appeler ca du journalisme ?

Franchement, il faut se pincer...

Leptitbenji

Si ce document est réalisé dans le cadre de la TéléLibre, c'est bien pour que les journalistes nous y montrent la réalité.
C'est ce qu'a fait l'équipe en allant sur le terrain, en interviewant des personnes diverses...
Le journaliste n'a pas remis en cause les idées du passant qui semblait sarkozyste. Il ne les a pas coupé au montage.
Il n'a pas appelé à voter Ségo en remettant un policier un peu trop énervé à sa place.

Et puis comme cela a deja été dit, vous croyez sincèrement que ces jeunes de 11-12 pouvaient et voulaient déclencher une émeute ?


Merci pour ce doc :)

Ade

Franchement, toute naz la vidéo. On voit quoi ? Oui, il y a la police, et c'est normal, des milliers de personnes étaient attendus et il y aurait pu y avoir des débordements.

Vous prenez position, et du point de vu déontologique, vous ne méritez pas d'exercer votre profession.

Vous salissez le métier.

Allez plutôt serrez la main de Dieudonné, ça ira plus vite !

lolow

Sur la vidéo, on voit des flics civils avec des matraques (et pas 1 ou 2) qui encerclent des enfants de Cormeilles.

Moi, ca me dérange et ca me fait grincer des dents.

Merci pour la vidéo et vive la liberté de ton!

AA

Vous bloquez sur les images / mais ce qui est grave dans cette vidéo c'est la nature du discours de NS / principalement sur le laxisme / cessez de n'ouvrir que vos yeux! Ouvrez vos oreilles! retrouvez le vrai sens critique, et arrêtez de construire vos opinions sur le simple anecdotique et intemporel / Ouvrez vos oreilles!

philippe

Bonjour John Paul Lepers, Allan Rothschild,
j'ai regardé votre vidéo. Bon, évidemment, on peut être surpris de voir surgir ce policier avec un tonfa dans le dos, surtout que ces petits jeunes pas très loin de la salle des fêtes ne semblaient pas réellement hostiles. Il se trouve que j'y étais à Cormeilles. Je n'ai pas ressenti de tension particulière comme semble le montrer votre reportage. cela dit, les policiers sont sur les dents. C'est vrai qu'on est pas très loin d'Argenteuil et la venue de sarkozy créé certainement du stress. alors quand ils voient des gamins s'agiter, toute de suite, on a peur que ça dérape. Il faut que les gamins, dès qu'ils voient une caméra, ils deviennent "fous". D'ailleurs ça pose un peu question ce rapport qu'ils ont avec la télé. bref... En tout cas, les flics n'ont pas dispersé les jeunes. ils se tenaient juste en retrait au cas où. le tonfa était discret, caché. Je trouve un peu surprenant qu'Allan rothschils veuille interviewer un flic pendant l'exercice de son travail. la presse est libre. il est sur la voie publique. certes, mais, la presse ne peut pas se mêler de tout. le flic fait son job. il a pas à se justifier de son attitude, a fortiori devant une équipe de télé ! Enfin, tout ça me semble un peu éxagéré. je vois bien où vous voulez en venir. Ce serait la police qui agresse les jeunes, qui les provoque. Est c que cette façon de voir est pas un peu orientée ?
Bon, en tout cas, j'apprécie quand meme votre travail. Je suis en train de lire votre bouquin "Putain votons" John paul et je le trouve excellent. Très pédagogique. On apprend plein de chsose mais quand on lit comme moi beaucoup les journaux. ça permet d'avoir du recul sur les candidats et les discours. Et puis, y a plein de références historiques "de base". C'est comme se plonger dans "L'histoire de France pour les nuls". Y a pas de honte à le faire. même Hollande s'y est mis l'été dernier ! (cf, "Closer"... désolé) Donc bravo pour votre travail.

Allez, à plus.

chach

waah ! belle illustration de la paranoia ambiante, et tres belle réplique de Longtarin : "vous, vous etes là pour foutre la merde !"... à un mec qui pose des questions et demande leur avis aux gens ! merci aussi de publier ces commentaires. certains font vraiment froid dans le dos. mais ils permettent de mesurer vraiment l'attitude réactionnaire, violente et les reflexes de censure qui existent chez pas mal de gens. mon message pour eux : petez un coup les gars, et tentez de vous interroger sur la difference qu'il y a entre quelques mots suivi d'un point d'interrogation et un coup de tonfa dans la gueule...

Jules

Messieurs les nostalgiques de l'Ordre Nouveau, rassurez vous votre Hitler de poche est sur la bonne voie.Bravo messieurs les journalistes, xous essayez de mettre en garde contre les dérives faschiste de notre police, mais souvenez vous que dans les années 1930 vos glorieux prédécesseurs qui eux dénonçaient les SA d'Hitler ont finit dans les camps de concentrations, ils en ont même été les premiers occupants. Alors, bravo encore, bon courage....mais méfiance.

didier leonardo

A chaud ... c'est le commandant de Police qui me fait peur ,les gamins ..ils sont comme tous les gamins " chiants " mais ils s'amusent...Le commandant il est bizarre ! vous avez dit ..Il cherche péniblement un prétexte pour coincer le journaliste, et le virer.. Mais il a du mal ,ça vient pas !
un neurone brille enfin et la mission devient évidente...de la rue tu débarrasseras toute cette racaille ! alors l'assurance lui revient et fustige le pauvre journaliste d'un" je suis là pour faire respecter l'ordre publique" ...imparable , fallait y penser ....Un jour "Sarkozy " passera par là .

Etre demain

On est pas près de voir ça aux "JT" des chaines abrutissantes.
Merci de nous montrer cette vision des choses. Entre les mots à fort potentiel de rassemblement des uns et la vie cloturé de barbelés des autres nous pouvons y réflechir à deux fois avant d'avoir une opinion égoïste et dans l'air du temps…

ouam

Protéger l'enfant et lui apprendre les régles de la vie en société à coups de matraque dans la gueule pour un oui ou pour un non !
J'apprecie à sa juste valeur la tentative du flic d'éloigner le journaliste de la scène qui va se passer pendant que ses sbires essayent de planquer les matraques qu'ils avaient sorti un peu prématurément, probablement avant de repérer la caméra. Intimidation et puis "circulez y'a rien à voir".
Imaginez le comportement de la police française pendant 5 ans si le ministre de l'intérieur prend le pouvoir en mai.
Dans quelle société voulez-vous vivre ?

V156

Monsieur Lepers,

L'idée de votre blog me plaît bien comme celui de votre ami Karl Zéro. Aborder la politique par des perspectives non convenues me semble très contructif. Je suis ravie de ce type d'initiative. J'en ai assez que l'on conditionne ma réflexion au travers de ce que l'on veut bien nous envoyer comme information. Mais, bin oui il y a un mais, j'aurais aimé, à l'instar du Canard Enchaîné, y trouver une écriture sans faute . Cela nuit un peu (en ce qui me concerne, beaucoup) à la lecture et cela me chagrine de savoir qu'un site tel que le vôtre, intelligent et frais, puisse propager des erreurs de français. Peut-être allez-vous trouver ma démarche désuète et inutile mais j'ai le sentiment que les idées intelligentes ne peuvent être efficacement véhiculées que par le biais d'une langue parfaitement maîtrisée. Et puis, si cela peut permettre à vos lecteurs (dont je fais partie et j'espère ne pas avoir semé trop de fautes ! j'aurais l'air cloche !) de se réapproprier une langue qui est de plus en plus massacrée, quel bonheur ! Non ? Vous ne trouvez pas ? Très bonne continuation ...

Mahe

oulala les troll sarkosiste sont dans la place... Je sais comment Bush a été élu, grace aux trolls!!!

bergman

J'ai tout visionné, du bof qui ne sait pas ce qu'il fait là aux étudiants plein d'espoirs qui élèvent le nom de leur bourreau écrit en rouge, la couleur du sang. En biologie le sang c'est la vie et quand il coule elle s'en va. En sciences physique le théorème dit qu'un objet rigide auquel on procure une énergie cinétique minime (matraque ou flash-ball pour vous orienter) devient une arme de destruction. On nous puni d'ailleurs pour des excès de vitesse de 2.3 km/h parce que la vitesse, donc l'énergie cinétique, est dangereuse. Poursuivons l'enseignement: en mathématique l'équation est simple "jeune + cité = racaille". C'est ici que nous allons passé un peu de temps si vous le voulez bien. Eh oui il y a un lien entre ce qui se passe dehors et le discours de NS. Quel lien ? Un passant nous parlait du terroir, mais une seule chose du terroir intéresse les prétendant au château: ce sont les moutons. Oui, NS nous propose de transformer nos enfants en moutons (De Gaule nous avait déjà comparé à des veaux, il n'avait donc pas tort ?). Tout le monde sait que pour garder des moutons il faut des chiens. Je fait bien sûr référence aux caractéristiques dentaires et d'élocution de notre meilleur ami (je parle du chien bien sûr pas de l'autre). Heureusement que les caméras étaient là ne serait ce que pour éviter aux enfants "d'être abîmés" (cf discours NS) et aux policiers de se faire de nouveaux ennemis. Ce sont ces genres de réactions qui élèvent l'enfant contre la société parce que dans notre pays "des droit de l'homme en uniforme" la police représente l'état donc la société. Dommage pour tout ceux qui réagissent comme on veut les faire réagir alors qu'il peuvent très bien se prononcer sans prendre partie, se croient ils libre ? Dommage que ces personnes aient un avis industriel sortant d'un moule normé NF iso 9001.

Zebulon

On ne peut pas dire que le journaliste n'est pas de parti pris. Il titille le pauvre gars de la sécurité au début, le pauvre gars qui va au meeting ensuite, les pauvres gosses qui s'excitent en voyant une caméra et il s'étonne du résultat.

J'aurais vu un autre type de journalisme, poser des questions plus objectives, sans provocation mais apparemment, on n'est pas dans ce registre là et c'est dommage.

Cela n'empêche, c'est sur que cela fait de la peine de voir des flics sortir des matraques pour quelques cris de sales gosses qui font des gros doigts à tout le monde. On en arrive à une société d'hyperviolence bien triste.

DANIEL Thierry

Je fais mien l'avis de AA DU 11 MAR 10H50 dans toutes ses acceptions (hormis que je n'étais pas à Cormeilles ce jour là). Ces policiers font leur travail et je manque de trop d'éléments sur la situation pour connaitre le bon moment et le juste degré d'une éventuelle intervention aux fins d'éviter le développement d'une émeute. Le policier (en qualité de bon technicien) sait ce qu'il doit faire, quant au journaliste il me parait lui s'enflammer un peu rapidement (trop tributaire de ses sentiments) et sans discernement. Je me demande quelle aurait été la situation par la suite si ces deux personnalités avaient été interverties. Calme et responsabilité d'un côté, excitation et,je soupçonne, une certaine mauvaise foi de l'autre.

Cela dit, bravo pour la réalisation de votre site.

DANIEL Thierry

Rectificatif, c'est le commentaire de Philippe de 16h32 dont j'appréciais le contenu.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.