LaTeleLibre.fr

Ma Photo

Exalead

  • Un nouveau moteur 100% français

Blog powered by Typepad
Membre depuis 01/2006

COMPTEUR

« SCOOP: NAISSANCE DE LaTeleLibre.fr | Accueil | C'EST CE SOIR, À 19H55 »

Commentaires

Dam

Il aurait pû se maquiller le salaupiot

don'blog

toujours ps convaincu .... :)

Marsattac

J'ai fait un petit billet à ce propos sur Trendio en indiquant d'ailleurs l'origine de cette image. Cordialement à vous.

Elisa Jacques

Il a beaucoup de carisme. Mais je n'irais nul part avec lui.

Vincent

Salut John-Paul.
Bravo à l'auteur de ce montage : en effet il n'y a pas de différence énorme entre ces deux populistes.
Ce qui est marrant (énervant surtout) c'est que d'un rien on se fait taxer de populiste : par exemple quand on dit qu'il faut taxer les riches au profit des pauvres.
Mais pourtant, ici, on a deux candidats qui disent parler au nom du peuple alors qu'ils ne voient là tous deux qu'une masse obscure à carresser dans le bon sens du poil pour accéder à la fonction suprême de monarque présidentiel, et ainsi prendre leur revanche sur toutes leurs frustrations...
PATHETIQUE

john pal

bien maquillée la royo...fera peut etre moin d anerie

PBE

Ca va faire peur aux petinenfans mais en même temps vu qu'ils votent pas...maintenant, populiste machintoussa...histoire de ne pas sombrer dans "tousspareildépourris" ambiant, je suis allée fouiner en local, peinarde du côté des militants dits "de base" sous couvert d'ITW
Ben oui, aussi étonnant que cela puisse paraïtre, des deux côtés il ya des gens en difficultés, inquiets et malgré tout plein d'espoir, en l'unE ou l'autre de ces deux candidats...et qui disent tous "dire qu'elle/il est populiste, c'est nous mépriser au passage"
Alors bon...

Sébastien Brant


J'éprouve un profond malaise à la vue de ce genre de morphing. C'est dégoutant. Mettez vous une seconde à la place d'un des deux individus concernés...

John-Paul, laissez ça à la génération Canal-Plus !

benito

pfouuuuu

PS ScPo

Une vidéo qui va faire du bruit sur la toile, à voir sur :

http://ps-scpo.overblog.c om

==> Sarko se dit favorable à la sécession du 92 ; Jospin exprime sa colère. La polémique rebondit à droite!

mike

http://lacampagne2007.blogspot.com/

mike

http://www.dailymotion.com/video/x12p6d_sarko-veut-lindependance-du-92

Royka

Il a une tête de joueur de foot sud-américain

Simon

"Sarkolène, Ségozy : j'ai compris je vote Jean-Marie !"
J'avais déjà entendu ce slogan dans la bouche de l'extrême droite... avec ce montage on en est pas loin

gazette de Genève

Mainmise sur la presse tricolore

LIAISON DANGEREUSE Depuis 2002, Nicolas Sarkozy a placé des hommes à lui dans presque toutes les rédactions parisiennes, dans la presse écrite comme dans la presse audiovisuelle

PARIS - IAN HAMEL

27 janvier 2007

Les Français ne connaissent pas la société audiovisuelle ETC (Etudes, techniques et communication). Pourtant, ils ne cessent de voir ses productions à la télévision. C'est cette entreprise, appartenant à l'UMP, le parti de Nicolas Sarkozy, qui filme le candidat Nicolas Sarkozy et qui ensuite vend (ou plus souvent donne) ses reportages aux chaînes de télévision françaises. «Le plus grave, ce n'est pas que Sarkozy organise ses propres reportages, mais que les télévisions acceptent ce procédé car il leur fait économiser de l'argent», proteste un journaliste parisien sous couvert d'anonymat.

Pourquoi se gêner? La société ETC jouit d'une excellente réputation professionnelle, elle offre des images parfaitement maîtrisées, avec des caméras face à la tribune, sur les côtés, et survolant la foule. Nicolas Sarkozy a même organisé le retour de Cécilia, son épouse, au domicile conjugal. Son photographe a pris soin de prendre les clichés à distance afin de faire croire qu'il s'agissait de photos volées par un paparazzi... Rien d'étonnant à cela. Comme le rappelle Frédéric Charpier dans son livre «Nicolas Sarkozy. Enquête sur un homme de pouvoir» (1), l'actuel ministre de l'Intérieur avait imaginé un temps devenir journaliste.

Les journalistes au pain sec
Maire de Neuilly, dans la région parisienne, et président des Hauts-de-Seine, le département le plus riche de France, Nicolas Sarkozy courtise de longue date les patrons de presse, qui sont souvent ses administrés, comme autrefois Robert Hersant, propriétaire du Figaro et de 30% de la presse française, et aujourd'hui Martin Bouygues, le patron de TF1, dont le journal télévisé est regardé par 8 millions de personnes. «Il est non seulement l'ami des patrons de presse, mais il est aussi l'ami des rédacteurs en chef et des chefs des services politiques qu'il appelle tout le temps au téléphone. Sarkozy s'est aussi constitué une cour de sans-grade qui espionnent pour lui à l'intérieur des rédactions, recevant en compensation des informations exclusives ou des promesses de promotion», raconte un enquêteur connu de la presse parisienne.

Le climat est devenu tellement étouffant que ce journaliste demande non seulement que son nom n'apparaisse pas, mais que son journal ne soit pas mentionné non plus. «Je suis contraint de me méfier de mes propres collègues», déplore-t-il. Ministre de l'Intérieur, à la tête de deux services secrets, la DST et les Renseignements généraux (RG), Nicolas Sarkozy est un homme tout-puissant. Alors que ses «amis» journalistes sont abreuvés de scoops sur la délinquance ou sur le terrorisme, les autres rédacteurs se retrouvent au pain sec: les policiers ne leur parlent plus. Pire, ils découvrent que les Renseignements généraux ne font pas seulement des enquêtes sur les collaborateurs de Ségolène Royal, la candidate socialiste, comme Bruno Rebelle, ancien directeur de Greenpeace. Mais qu'à l'occasion, ils s'intéressent aussi à la vie privée des rédacteurs un peu trop à gauche. «Un proche de Sarkozy vous appelle au téléphone et lâche le nom de votre maîtresse, menaçant de le faire savoir à votre épouse si vous ne devenez pas davantage conciliant avec le candidat de l'UMP», s'étrangle un journaliste du Figaro. Un proche de Sarkozy que Karl Laské, journaliste à Libération appelle carrément «le lanceur de boules puantes».

Le livre à charge intitulé «Nicolas Sarkozy ou le destin de Brutus» (2), écrit par plusieurs journalistes parisiens sous le pseudonyme de Victor Noir, s'est vendu à plus de 25 000 exemplaires. Il est réédité en livre de poche.

Sarkozy propulse les ventes
«On montre du doigt le magazine Le Point pour ses 10 couvertures consacrées à Nicolas Sarkozy ces derniers mois. Le problème, c'est que ces 10 couvertures ont bien vendu. Les journalistes qui ne sont pas sarkozystes ne peuvent pas reprocher ce choix journalistique à leur direction», souligne François Malye, président de la Société des rédacteurs du Point.

Le MATIN

JOUJOU DE PARIS

Un faux air de Delanoë avec des cheveux longs?

Don Jerry Can

C'est bete : cela ne ma fait pas rire.

Joao-Luis

J'aime bien les cheveux... mais le regard est effrayant ;)

michel

Et dire que c'est par ça qu'on va se faire baiser pendant 5 ans. Ca va pas être jouissif. Aïe, j'ai déjà mal.

Romain

Les lecteurs du blog de ohn Paul Lepers sont les bienvenues a voter sur www.sarkocontresego.com.

Deja pres de 500 intentions de votes, soit bientot plus que le sondage IPSOS!

le sondage IPSOS est realise “par telephone a partir d’un echantillon representatif d’un millier de personnes majeures” d’apres lemonde.fr.
Autrement dit, Internet n'est donc pas utilise pour ces sondages.

d3log

On nous a fait le coup avec Josrac et ça a donné ce que vous savez...
Ce genre d'attaque est la preuve, s'il en est, que l'on doit cliver un peu plus la campagne pour ne pas s'exposer à ce genre d'attaques...

François

Putaing !!! ca fout les choquottes !!!!

observateur_alien

AAAAAAAH!!!

Trop top!

alex

Le visuel est en bonne place sur le site toutsaufsarkozy.com, géré en sous-main par Michel Schneider, "homme au parcours politique sinueux" comme le dit Le Monde du 30 janvier, mais qui sent bien l'extrême droite... Reste à savoir si le visuel a été créé pour ce site.

Adrien

L'auteur ? Sans doute un admirateur de Buffet, Bayrou ou Le Pen ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.