LaTeleLibre.fr

Ma Photo

Exalead

  • Un nouveau moteur 100% français

Blog powered by Typepad
Membre depuis 01/2006

COMPTEUR

« OUI, JE SAIS... | Accueil | "SALAUDS DE PAUVRES" »

Commentaires

Olivier S

Ma modeste contribution à ce débat, ce sera de dire que les quelques étudiants STAPS (de Brive) avec qui j'ai discuté ont tous fait preuve d'une grande maturité dans leur propos. Il faut arrêter de faire croire que ces gens-là ont choisi cette filière parce qu'ils n'ont que des muscles à défaut d'avoir un cerveau ! Cette idée est absolument fausse !
J'ai été bien plus séduit par les discours construits et sincères de ces étudiants que par ceux d'autres étudiants suivant des études supposées plus "intellos" !

Et je suis admiratif de l'énergie dépensée par ces étudiants pour expliquer leurs inquiétudes à leurs concitoyens. A Brive, comme ailleurs, ils sont mobilisés depuis longtemps (comme je le montre sur mon blog ici : http://olivier-s.over-blog.net/article-2158977.html). J'espère qu'ils obtiendront gain de cause !

Stephane

Il me semble qu'il sont confronté à ce problème depuis plus de deux ans..
D'après mes souvenir, ils s'étais déjà mobilisés il y a 7-8 ans exactement pour les mêmes raisons

stapsienne pongiste

merci, merci 1000 X a JPL, c un des seul qui sintéresse à notre cause et je constate qu'il y a du soutient à coté (parents, profs....)il ne faut rien laché!
A orsay la grève a été reconduite...attention "opération coup de poing" façon de parler bien sûr! on est pas méchant,juste en colère contre des instances qui ne voient pas que notre futur est bien incertain; je reprendrai juste quelque phrases du chanteur Corneille qui me touchent quand je les entend et qui peuvent s'assimiler à notre combat:
_"dis leur qu'on arrive,
dis leur que tant d'autres nous suivent,
dis leur qu'on est plus qu'à quelques pas,
et qu'on est par milliers..."

Suave

Bien, toutes ces infos "libérées", et les petites vidéos accessibles dans le monde entier (j'ai transmis à mon fils à Montréal).

Avez vous entendu parler de Marcel MAGNON, conseiller communiste de Montélimar ? Je pense que oui. Pouvez vous confirmer que ce n'est pas un hoax, comme on dit en français ?

Courage et détermination.

Staps Orsay

Encore un grand merci à JPL qui nous en remet une couche avec deux nouvelles vidéos !! Merci de nous soutenir. Ne vous inquiétez pas, une nouvelle semaine de manif commence, j'espère que l'on arrivera enfin à mobiliser les médias !

onabesoindeservicepublic

Dans un des mails pseudo provocateurs et réacs ( trop nombreux ? ), j'ai lu qu'il fallait que l'école forme nos enfants et adolescents au besoin des entreprises. Ben oui, pourquoi pas !Voyons ce que ça donne: la littérature inutile dans la (pré)formation d'un ouvrier ( cet enfant sera ouvrier puisqu'il aura été ciblé dès l'âge de 3 ans grâce à la réforme qui arrive -voir la pétition "pasde0deconduite"...), il doit juste savoir lire les consignes. Inutile l'EPS également puisque dans l'entreprise les déplacements sont limités, inutiles l'économie et l'histoire ( surtout celle des luttes et acquis sociaux...), puisque l'entreprise répond aux besoins et construit le destin de ses employés ( voir l'article sur Wall-Mart dans le Diplo ), inutiles les Maths après la 3ème, excepté pour le comptable bien sûr, bref, inutile l'épanouissement personnel et l'ouverture d'esprit puisque la vérité de l'existence et son essence sont dans le monde du travail bordel ! La vraie vie, c'est dans le travail, bande de feignants de profs et de fonctionnaires....il faut le faire comprendre dès le plus jeune âge ! Bon allez, je me calme car même pour rire emprunter le discours réac m'écoeure. Au fait, je rassure les réacs, depuis quelques mois, un apprenti peut sortir de l'école dès 14 ans et travailler la nuit..ouf, il manquerait plus qu'on leur recrute des profs d'EPS pour se développer et "grandir" avant d'être plongé dans le monde adulte...L'école n'est pas là pour être nécessairement utile, elle est là pour aider et accompagner les enfants dans leur découverte du monde, d'eux-même et ( n'en déplaise à certains...)devenir pleinement citoyens. Il est dommage que désormais la vision économique et utilitaire aille jusqu'à influencer les débats sur l'éducation des plus jeunes...Il faut vite se réveiller et bravo aux STAPS de le faire avec intelligence et exemplarité...Pour terminer, si notre Education Nationale était si déphaséé, pourquoi nos jeunes sont-ils si prisés à l'étranger? Peut-être que ce sont certains employeurs qui manquent d'ouverture d'esprit ( donc d'éducation ???). VIVE L'EDUCATION POUR TOUS ET DE TOUT, MEME ET SURTOUT DE "L'INUTILE".

nako staps créteil

Je vais innover...MERCI du fond du coeur!!Difficile d'imaginer que 3 vidéos et 2 articles puissent autant nous conforter dans nos positions et quelque part nous redonner de la motivation; mais c'est pourtant bien le cas!
Votre blog tourne et retourne entre les stapsiens de toute la France, il nous réunit d'avantage que nous ne le sommes déjà.
Enseigner est un rêve pour moi, bien plus qu'un métier...
On sait tous que tous nos points de vue, nos idées (etc...) sont largement influencées par notre éducation et l'Ecole est là pour en priorité apprendre les valeurs que sont la solidarité, le partage, le respect...et ça, ça n'a pas de prix...d'autres pensent autrement.

ptit-jim rugbyman staps orsay

voila je viens de passer enormément de temps devant mon ordi a lire tous ces commentaires. Pas du temps perdu pour ma part car très interressant de savoir que le monde social n'est pas tout beau tout mignon il y a encore beaucoup de choses a faire dont la première etant de convaincre les simples d'esprit. je vise les personnes restant fixées sur leurs opinions sur l'eps soit pour nourir un debat de critiques non fondées soit parce qu'ils ne reflechissent pas a ce que le sport ou même simplement l'education de leps a lecole procure aux élèves (santé tout dabord mais aussi decouverte des valeurs respect etc, de la vie sociale et j'en passe sachant qu'assis sur une chaise dans une classe les enfants n'apprennent pas a interragir ensemble).ma seconde chose pour laquel le monde n'est pas tout beau tout mignon est le simple fait que pour un sujet scandaleux que représente la supression du sport a lecole par la reduction du nombre de prof d'eps ne fasse que si peu parler de lui.
merci donc a JPL seul journaliste a apporté de limportance a ce sujet pourtant si important pour lavenir de nos enfants.

je suis en L2 staps a orsay et jusque la j'ai fait parti de toutes les manif et je continuerai a me battre pour l'avenir indispensable de leps dans nos ecoles. je veux devenir prof d'eps et enseigner ma passion du sport aux elèves et j'y arriverai un jour j'en suis persuadé autant que tout le monde ici parce que tout le monde se bat dans le même sens et merci a tous les staps et tous ceux qui nous soutiennent fortement.
il faut continuer a nous battre ne rien relacher.

Jack le Castor

Quelques points, en réponse aux différentes interrogations sur l'intérêt
- d'une part d'une EPS obligatoire à l'école (en concurrence avec les autres disciplines ?) ;
- d'autre part d'une formation de 4 ans après le bac pour les enseignants d'EPS (plus précisément : 3 ans + concours + 1 an de stage = 5 ans)...

* D'abord, le développement corporel est aussi important que le développement intellectuel.
Or, ne s'appuyer que sur une pratique volontaire des activités physiques nécessaires à ce développement corporel contribue à accentuer les inégalités devant l'accès à ces pratiques (non seulement d'un point de vue financier, mais aussi d'un point de vue culturel).
On observe en effet souvent que les élèves qui participent aux activités optionnelles sont en général ceux qui y ont déjà eu accès de par leur culture familiale. Développer une culture physique pour tous implique donc nécessairement la possibilité pour chaque élève d'entrer dans cette culture physique, et cela passe nécessairement (mais certes pas exclusivement) par l'obligation scolaire (seule garantie de s'adresser à tous sans distinction).

À titre d'exemple, il a été démontré que l'EPS obligatoire pour tous, ainsi que l'UNSS, ont été des facteurs déterminants dans le développement du sport féminin.

* Ensuite, les horaires entre les différentes disciplines ne sont pas forcément à penser en concurrence, mais peuvent être pensées en complémentarité.
(Le psychologue J. Piaget a démontré dès les années 1950 le rôle essentiel de la motricité dans le développement de l'intelligence. Certes, ces études n'ont concerné que les jeunes enfants)

Plusieurs expériences scientifiques longitudinales semblent montrer qu'une augmentation de l'horaire d'EPS comparativement aux matières "intellectuelles" n'altère pas forcément les résultats dans ces dernières ; au contraire, cela améliorerait l'attention des élèves dans les cours, et les aiderait à stabiliser plus rapidement et plus efficacement les connaissances transmises.

Le témoignage d'une prof de français dans les commentaires ci-dessus corrobore cet argument : un travail interdisciplinaire impliquant l'EPS peut, dans certaines conditions, aider les élèves à progresser dans toutes les disciplines concernées sans forcément être obligés d'insister sur du bourrage de crâne en français ou maths au détriment des horaires des disciplines "secondaires".

* Mais pour cela, il convient que les enseignants concernés soient formés au niveau exigent de leurs missions.
Les profs d'EPS sont des profs comme les autres : il est donc normal qu'ils aient le même niveau d'études que les autres profs (bac+3 + concours de recrutement + 1 année de stage professionnel, ce qui équivaut à 5 années d'études avant d'être titulaire).

On pourra en effet revenir sur la qualité de la formation en STAPS, et sur le juste compromis entre formation pratique et formation théorique (les deux devant être en complémentarité et non en concurrence), mais les 5 années d'études avant d'être professeur titulaire sont loin d'être de trop.

Comme cela déjà été rappelé, un bon prof doit non seulement bien maîtriser le contenu de sa discipline (ce qui implique pour les profs d'EPS la connaissance, aussi bien technique que culturelle, de nombreux sports), mais aussi avoir les qualités pédagogiques nécessaires pour aider les élèves à s'approprier ces contenus.

Tout cela ne s'apprend pas facilement.
Il est estimé qu'un prof arrive à optimiser son travail au bout d'une dizaine d'années d'expérience.
Mais il ne peut progresser au cours de sa carrière que s'il est armé pour comprendre et faire évoluer ses pratiques. Et cela n'est possible que grâce à une formation initiale la plus complète possible, accompagnée d'une formation professionnelle continue régulière et exigente.

* J'en arrive donc à mon dernier point : un enseignant ne peut donner le meilleur de lui-même qu'après une longue formation, et des années d'expérience sur le terrain.
Pour optimiser l'efficacité du système éducatif, il est donc indispensable d'embaucher des titulaires qui resteront une longue période dans l'éducation nationale...
... ce qui est contradictoire avec la volonté affichée de s'appuyer sur des intervenants extérieurs ponctuels pour les "disciplines d'ouverture" (arts, EPS, etc.)

... et qui est encore plus contradictoire avec la gestion à court terme du gouvernement en terme de recrutement :
on doit faire des économies, donc on revoit à la baisse les recrutements. Mais les profs recrutés en 2006 ne seront titulaires qu'à la rentrée 2007-2008, et lorsqu'on se rendra compte qu'on a besoin de plus de profs, on sera obligé d'embaucher en urgence des profs non titulaires et non formés, pour une durée la plus courte possible.


--
Jacky
étudiant UFR STAPS Lyon
préparation à l'agrégation d'EPS

Jack le Castor

Après mon dernier laïus un peu longuet (désolé), j'aimerais revenir sur un point trop souvent oublié :

Il n'y a pas que l'EPS qui est touché, mais l'ensemble du système éducatif !
La baisse des postes aux concours de l'Éducation Nationale concerne l'ensemble des disciplines et aussi les CPE (pas ceux dont on parle à tout bout de manif, mais les Conseillers Principaux d'Education, indispensables aux missions éducatives de l'Ecole) !

voir le premier commentaire de ce billet.

Les étudiants en STAPS (dont je fais partie) - pas plus et pas moins corporatistes que le reste de la société - ont trop souvent tendance à oublier (dans leurs discours du moins) de replacer l'EPS comme simple composante (non exclusive) du cadre globale de l'Ecole.

Le problème n'est pas uniquement celui de la place de la pratique physique (et des autres disciplines restrcitivement qualifiées "d'éveil") dans la société et le système scolaire.
Le problème est celui d'un investissement défaillant de l'Etat dans l'éducation, alors même que le ministre fait sa propagande sur le thème de "l'égalité des chances"...

--
Jacky
étudiant UFR STAPS Lyon
préparation à l'agrégation externe d'EPS

zouzou972

À titre d'exemple à ce que disait Jack le Castor ci-dessus : le nombre de postes proposés au CAPES interne de Lettres MOdernes a été divisé par 2 cette année... empêchant ainsi de nombreux contractuels (qui enseignent parfois depuis plusieurs années) de pourvoir ne serait-ce qu'espérer obtenir le concours.

Quant aux projets artistiques et culturels (appelés PAC), interdisciplinaires, avec interventions extérieures (dans le cas de celui que je décrivais plus haut un comédien), ils sont strictement limités à un par établissement et réservés seulement aux classes de 6e.

Combien paie-t-on un artiste s'engageant dans ce type de projet ? 47 euros brut de l'heure (vous avez bien lu).

Olivier Bonnet

Pour Suave, concernant Marcel Magnon : non, il ne s'agit pas d'un hoax ! J'en parle sur mon blog ;-)

L3 Stapsien    -STAPS CRETEIL-

Je te remercie pour l'attention que tu nous porte, JPL, cela nous réconforte et nous fais extremement plaisir. Savoir que des gens, et surtout des journalistes, s'intéressent à notre cause, et plus largement à l'avenir de l'E.P.S., nous permet de mettre plus de conviction dans nos action.
Encore merci et vive l'E.P.S. !

Martin d'Orsay

Je voudrais d'abord remercier JPL pour nous avoir suivi pendant cette journée, ainsi que pour son très bon article.

Je voudrais juste rappeler les bévues du gouvernement et surtout l'absurdité de leurs décisions. Premièrement, par rapport au JO de Paris 2012, certes c'est la Mairie de Paris (PS) qui menait le projet, mais le gouvernement n'était pas contre et a soutenu le projet. Mais en contrepartie, au moment de présenter le projet au CIO, le gouvernement passe la loi Fillon sur l'école qui rend l'EPS une discipline optionnaire. Arrêter moi si je me trompe mais les futurs sportifs des JO ne sont pas les mêmes élèves qui ne vont plus pratiquer de sport à l'école, et l'on veut des champions... bizarre.
Deuxième exemple, le Ministère de la Santé soutient depuis quelques temps le fait que l'obésité des plus jeunes augmente chaque année, sachant que bon nombres d'enfants ne font du sport qu'à l'école en raison du prix exorbitant des licences en clubs, tous ces enfants vont se retrouver sans aucune activité physique, merci M. Fillon. Je vous laisse admirer au passage la communication qui règne au sein de notre gouvernement et la contradiction de leurs "lois".

Dernier exemple pour le plaisir, J.F. Lamour, Ministre de la Jeunesse et des Sports, réclamait il y a peu un million de licenciés en plus dans les fédérations d'ici, deux à trois ans je crois. Mais les enfants choisissent souvent de pratiquer un sport en club parce qu'ils l'ont d'abord découvert en cours d'EPS.

Si les instances dirigeantes veulent s'orienter vers un sport privatiser et fondé sur le profit et le rendement, ils n'ont qu'à le dire clairement. Assumez!!!!!

En tous les cas, sachez Messieurs que nous ne vous laisserons pas faire!!!!

Sophie âme de stapsienne

Un vrai plaisir que de lire tous ces messages....
Je suis une ancienne stapsienne (DESS management du sport, STAPS Marseille)et je suis ravie de voir que l'esprit de service public, de corporation, de solidarité est toujours intacte.
Je crois en la nécessité du sport et des activités physiques dans le cadre de l'école, dans le cadre privé, dans le cadre fédéral ou dans le cadre "hors normes". A chaque cadre correspond un but, des objectifs différents. En effet, le sport dans le cadre scolaire permet à des enfants de s'exprimer autrement, de trouver une place qu'ils n'ont pas forcément en classe, de se sentir valoriser, d'apprendre à "bouger" avec les autres, etc....
Il est évident que pour cela, il faut des enseignants formés et aptes à s'adapter à différents situations. Cette formation, ces compétences ne peuvent s'acquérir que par de "longues études" où il ne s'agit pas de masturbation intelectuelle ou philosophique. Comme il a été dit, nous étudions la sociologie au sens large du terme car le sport n'est que le miroir de nos sociétés (et ce depuis l'antiquité) : apprentissage des phénomènes de groupe, système de leader, de suiveur, positionnement des personnes et des groupes selon leur profil sociologique... et bien d'autres choses. Et ceci est de fait applicable à la VIE.
Je suis heureuse d'avoir approcher la sociologie car elle permet une analyse, ou du moins une meilleure compréhension notammentdu monde du travail . Les comportements sportifs se retrouvent dans les comportements professionnels et inversement.
Nos notions en physiologie, anatomie, bio-mécanique, biologie sont les mêmes qu'en faculté de médecine (niveau DEUG voire licence). (et certainement plus que des notions)
Nous étudions l'histoire, la philosophie, la psychologie, et lors des spécialisations, le management, les ressources humaines...
Tout ce que nous avons pu apprendre est applicable à tous les domaines.
Les métiers du sport sont aussi vastes que les disciplines étudiées.

Existe-il une formation universitaire aussi variée que celle des STAPS ?

Alors, je dis OUI au sport à l'école comme moyen d'expression, méthode d'apprentissage différente et riche. Un autre outil d'apprentissage là où peuvent pecher parfois les autres disciplines "classiques".
Il participe au développement d'un individu, donne un cadre, une autre ouverture sur le monde
Le sport peut permettre aux enfants en difficultés scolaires de trouver leur place dans le système.
C'est un outil pédagogique extraordinnairement RICHE et nous nous devons de nous battre pour cette différence.

Au jour d'aujourd'hui, où le gouvernement prône l'équilibre, le développement, le capital santé, comment penser à supprimer des postes de professeur d'éducation physique et sportive? Une réadaptaion peut être mais en aucun cas une suppresion, qui pourrait être le prémice d'un avenir bien sombre pour nos enfants. Le sport donne à s'ouvrir à l'autre, à soi.

Ancienne stapsienne et fière de nos idées.
Merci pour la relève !!!!

saxotenor

Pour suivre en photos les différentes actions menées par les STAPS de Brive la Gaillarde un nouveau blog sur http://stapsbrive.skyblog.com

Germain

Merci pour cette tribune c'est super !
Reims se mobilise aussi : http://stapsreims.skyblog.com

Tony STAPS ORSAY

délégation staps d'orsay aujourd'hui mercredi 22 mars à 18h00 sur france5 dans l'émission "c'est dans l'air", la parole nous est normalement donnée, reste à voir si les médias tiennent leur parole...

Lilie - Paris XIII

Enfin un journaliste qui s'intéresse à nous. MILLE FOIS MERCI !!!
En espérant que les choses changent ... sinon il nous restera le CPE.
(Bien sur c'est une boutade !)

Dam's from Staps Toulouse

Bonjour à tous. Je te remercie JPL pour nous médiatiser et à vous tous qui nous soutenez. Et je veux passer un message à tous les stapsiens qu'ils aillent sur le site de la coordination étudiant enseignant staps (CNEEStaps) et qu'ils envoient une lettre (qui est téléchargeable sur le site)à tous les medias possibles soit par courrier ou soit par internet afin d'augmenter notre pouvoir médiatique.
Voici le site :
cneestaps.free.fr

Adil Staps Rouen

Bonjour a Tous STAPSIENS. Ici a Rouen on multiplie les actions(hier operation cadies sur une voie rapide oeuf-farine sur le medef). LE blocage a été voté pour la premiere fois ce mardi, Nous avons AG tous les jours, nous sommes relativement representatif 500 etudiants sont present a chaque AG bien entendu nous soutenons le mouvement contre le CPE mais nous nous impliquons beaucoup plus contre la baisse de nombre au CAPEPS et essayons de se demarquer du mouvement antiCPE. On commence a se faire entendre l'edition regional de haute normandie nous a meme offert un plateau voir l'edition "l'invité du jour de 18h40 Haute normandie du jeudi 23 mars" http://www.normandie.france3.fr/videojt/
Comme quoi certains journalistes tiennent leurs paroles: sa fait plaisir.

STAPSIENS TOUS UNIS

John paul Lepers

Bravo les STAPSIENS, je vois que votre détermination ne faiblit pas! Continuez!

Loïc Toulouse

Merci pour cet espace consacré à quelques manifestations STAPS.
Merci de montrer le déroulement pacifique de ces manifestations.
Au fait, étais-tu au courant que les STAPS de Toulouse, il y a un mois de cela, ont paralysé le trafic de l'aéroport de Toulouse Blagnac, 2° aéroport de France le mieux surveillé, pendant 1h30? et tout cela, sans violence, ni heurts... à noter je pense...
Une précision, les STAPS, ce ne sont pas seulement les futurs professeurs d'EPS, il existe 4 filières qui conduisent à du travail dans l'entraînement sportif, le management du sport, l'éducation (prof et éducateur dans une structure autre que l'éducation nationale), et dans le domaine des Activités Physiques Adaptées (en relation avec des personnes à handicap, avec des personnes âgés, etc.).

Merci encore.

Si il pouvait y avoir un petit billet sur la totalité des revendications (http://cneestaps.free.fr) et la manif de Paris du 16 Mars qui a réunit 13 000 étudiants en STAPS sur 50 000 (soit environ 25% des étudiants de la filière!! tu imagines 25% des étudiants et lycéens à Paris !!)

Tony Bordeaux

MERCI de tout coeur de consacrer un espace à cette manif STAPS qui méritait bien plus de médiatisation !

David

Juste pour dire que l'on étè plus de 10 000 sapsiens de toute la France à Paris. Tout simplement enorme. Le bilan, les news, les actions académie par académie sont ici :
http://capeps2006.actifforum.com/index.htm

David STAPS de St etienne

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

mars 2008

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31