LaTeleLibre.fr

Ma Photo

Exalead

  • Un nouveau moteur 100% français

Blog powered by Typepad
Membre depuis 01/2006

COMPTEUR

« LA CANDIDATE | Accueil | LES ENFANTS DE DON QUICHOTTE »

Commentaires

entropik

festif...ah le théatre!!! ça me rappelle la scène mythique du théatre maoïste d'action ouvrière dans le film "mes meilleurs amis"...enfin, y'a pas mort d'homme!

Vincent

Y'a de l'idée, c'est bien. Après le "ton" employé faut voir, c peut-être à la fois trop décalé et trop caricatural pour être pédagogique...
Mais pas mal! Et puis on voit juste des extraits...

Vincent

Y'a de l'idée, c'est bien. Après le "ton" employé faut voir, c peut-être à la fois trop décalé et trop caricatural pour être pédagogique...
Mais pas mal! Et puis on voit juste des extraits...

Vincent

Y'a de l'idée, c'est bien. Après le "ton" employé faut voir, c peut-être à la fois trop décalé et trop caricatural pour être pédagogique...
Mais pas mal! Et puis on voit juste des extraits...

Philippe

Vive le théâtre de Ruepublique
Bravo pour le "réveillez-vous citoyens"

nadine

C'est pièce est génial. Le spectacle et plein de lumière et de couleurs, de la danse, de la musique des comédiens qui assurent, et surtout, un super texte qui parle à ce putain de malaise que nous sommes nombreux a ressentir face à cette humanité qui n'est pas la notre.
Vive l'amour,
Vive la révolution :-)

Gégé

Bravo ! ..Il faudrait des "Théatre Aleph" dans toutes les Banlieues, de l'est et de l'ouest, dans toutes les villles , dans toutes les campagne, dans toutes les rues , dans tous les champs, et des Oscar, partout, des Oscar des villes et des Oscar des champs..Et alors, on fêterait la fête des Oscar.Mais alors, surtout ne pas confondre avec d'autres Oscar...Vive la République ! Gégé

Julien

Merci John Paul de faire découvrir les petits tresors du Theatre Aleph...Un véritable lieu de culture et de création.
et bravo pour cette mise en scène "citoyenne". La télé libre est en avant, elle commence dans la rue !

jjcab


Jean Marc Morandini aide indirectement Jean-Marie Le Pen dans sa campagne présidentielle !!! Internet peut être parfois à double tranchant. A force de vouloir faire des petits profits en ajoutant des annonces Google, on se retrouve dans le rôle de publicitaire pour le Front National ! N'est ce pas Jean Marc Morandini ? la suite sur JJCAB.FR

A noter le professionnalisme de Morandini : j'ai évidemment été toute de suite après ma publication désinscrit de son blog et mes commentaires effacés. Tout est vraiment possible

jb

Comme tu le dis si bien, john paul, "la politique ne se limite pas aux candidats et à leur programmes, elle est aussi l’affaire des citoyens."
Nous avons lancé une action citoyenne, consistant à fédérer les SDF et les bien-logés autour de l'idée d'une occupation citoyenne de la Place de la Concorde le 2 décembre prochain. Pour que l'on arrête de fermer les yeux sur la misère au coin de nos rues. Pour que l'on arrête de penser que ces fainéants pourraient bien trouver un boulot. Parce que c'est un scandale qu'il y ait 100 000 SDF en France.
Nous sommes des citoyens, libres, et nous voulons dire que nous ne sommes pas d'accord...
On n'a pas d'ambitions politiques, ni de droite ni de gauche.
On veut vous mobiliser.
Venez découvrir les portraits que nous avons mis en ligne !
Venez au moins voir...

GUART

J'ai vu la pièce, les dialogues sont drôles et pertinents, les acteurs sont justes (et pourtant ils ne sont pas connus...) qu'on soit de droite ou de gauche, on rit, on pleure bref c'est un vrai moment de bonheur. En bref, IL FAUT ALLER VOIR CETTE PIECE.
Merci à tous de m'avoir fait passer un bon moment.

Astrid

françoise simpère

La précédente pièce In tempo rubato, que j'ai vu... 9 fois- et ce n'est pas le record- était déjà un bijou, un truc à vous donner la pêche pour résister au conformisme ambiant. Je n'ai pas encore vu "Il était une fois la République", mais j'irai, et surtout, je trouve que le théâtre Aleph est un lieu de vie et d'échanges chaleureux comme il n'y en a pas beaucoup. Ce sont de vrais pros, pas des amateurs militants comme certains théâtres popu des années 70, mais le militantisme est dans leur vie et il n'est pas triste du tout!
A propos du tandem Sego/Sarko (j'en parle dans mon blog) se pose surtout la question e "pourquoi une élection à deux tours?" si l'on zappe d'emblée tous les autres candidats. Il faudrait aussi comptabiliser les votes blancs, histoire de mesurer le discrédit réel des candidats.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.