LaTeleLibre.fr

Ma Photo

Exalead

  • Un nouveau moteur 100% français

Blog powered by Typepad
Membre depuis 01/2006

COMPTEUR

« DOC, POLITIQUE, PÉTARD ET ALCOOL | Accueil | J'AI FAIT LES GROSSES TÊTES POUR MADÂME »

Commentaires

mry

Pas un idéologue.. je ne veux pas faire ce cadeau à la gauche... il en dit des trucs le Nico. Et là je trouve que casser les clivages gauche /droite est très sain pour la Politique...

Leptit Benji

Sacré Sarko. Les Francais sont irrités par le mot libéralisme et donc il évite le sujet, se désengage... il surf sur toutes les vagues qu'il trouve

Gerard

Pourqoui ne pas vérifier les effets de la politique libérale vantée par Sarkozy: il a comme conseiller M. Camdessus ancien du FMI. Il le prend comme modèle or ce personnage a déjà amplement fait ses preuves et vérifier les résultats de ses remèdes est très simple. Par exemple monsieur Camdessus avait félicité monsieur Menem pour sa politique ultra-libérale en Argentine : privatisation de l’eau, l’électricité … fonds de pension de retraite, monnaie forte. Résultat : une crise catastrophique, par exemple les pensions de retraite ont perdues 75% (je dis bien soixante quinze pour cent) de leur valeur et les retraités sont paupérisés, un chômage plus proche de 30 % (et pourtant en Argentine il n’y a pas de code du travail et plein de petits boulots). L’Argentine se redresse car elle a fait sa rupture avec la politique prônée par Sarkozy.

Jo

Dire que "ceux qui pensent comme Rachid Kaci sont très nombreux en France" me parait un peu abusif. Les hommes politiques auraient peut-être moins peur de se réclamer du libéralisme si c'était le cas.
Par comparaison avec nos voisins européens, je pense même qu'on est dans un pays où le nombre de libéraux est très faible.

Alain

séquence excellente, un petit concentré du Sarkozysme : langue de bois, démagogie, flashs qui crépitent, narcissisme et fanatisme (il suffit de voir les regards de biche et les sourires béas autour de Nicolas S. quans celui-ci s'exprime pour s'en rendre compte ^^ )

AntoineD

quel poseur, ce Nico.

C'est quand même effrayant tous ces jeunes qui veulent se faire prendre en photo avec lui...

Simon

C'est marrant que Sarkozy répète trois fois qu'il ne veut pas faire une "secte" politique, parce que c'est exactement le contraire qui transparait de ses récents discours (voir vidéo + bas) : tout y était tourné vers la manipulation des affects et des sentiments collectifs ("Je vous aime !"). Aujourd'hui il se dédouane de ça parce qu'il sait que c'est l'image de lui qu'en donne ton blog par exemple. Sa stratégie politique s'adapte au jour le jour. Il surfe quoi.

entropie

Ricardo...visiblement loins des considérations des aficionados qui se bousculent pour avoir une photo avec leur idole, specatcle décadent d'adulation, j'ai jamais compris cette mascarade du Tshirt de suporter et l'appareil photojetable pour se faire prendre en photo devant son idole...et courir après cette gloire momentanée encore moins.
Pourquoi pas Schumpeter pendant qu'on y est ?

Serviteur

Les jeunes socialistes sont des nouilles, les jeunes UMP sont des c... .
Intéréssants ces moments-"vérités", où le Sarkozy apparait différemment qu'à l'antenne, habituellement.
Un côté blasé, presque, encore plus sûr de lui et "mauvais"...

Le libéralisme? Mais quelle différence fondamentale entre gauche et droite, qui toutes deux continuent cette construction européenne libérale par essence?

Karl•Kani

Intéressante cette vidéo!!

philippe boisnard

En effet on voit le niveau du discoours de Sarkozy : argments zéros... Prendre Ricardo et confondre idéologie et analyse... c'ets nul

Guillaume

Excellente video ! Un petit concentré de la politique de communication de Nicolas Sarkozy qui, pour une fois, paraît limite destabilisé par la question. "Je ne fais pas une secte" : Qui parle de secte ici ! On dit simplement que le mot "libéralisme", qui n'est pas un gros mot, est devenu tabou... Mais après avoir été destabilisé, il s'est bien repris pour nous offrir un sprint final digne du communiquant qu'il est...

borneo

Merveilleux, un candidat "liberal" qui nous dit qu'il "ne comprend pas grand chose à l'économie".
C'est pas bô ?

frz

Non, il ne fait pas une secte, dit-il, avec 3 groupies autour de lui, en plein milieu d'une séance de photo pour ses fans au regards mouillés d'émotion devant leur idole. Une photo par ci, une photo par là…
Culte de la personnalité ?
C'est confondant, une telle vidéo, d'un type en train de faire un truc en image, dont les paroles sont "je ne suis pas en train de le faire".
J'adore !

Ash

Merveilleux, un candidat "liberal" qui nous dit qu'il "ne comprend pas grand chose à l'économie".
C'est pas bô ?

Peut-être car les bases suffisent (sans rentrer dans la macroéconomie) et que, quelle horreur, le libéralisme ce n'est pas que le domaine économique ?

Yann

Bravo John Paul Lepers. C'est superbe, le gourou des pauvres en campagne.. Il l'a chopée la p'tite à la fin de la séquence ?

votreami

Merveilleux cet internaute qui nous explique que Sarkozy est en quelque sorte responsable de la crise en Argentine. Alors, deux choses. Non la France n'est pas un pays libéral. Non, N. Sarkozy n'est pas un candidat libéral. Et une troisième, la crise en Argentine n'est pas due à une politique libérale.

Arnaud

Bravo, c'est le genre de vidéo qui apporte un plus à l'information sur internet (on sort du formatage de fond et de forme des médias traditionnels).
ça permet d'en savoir un peu plus sur Sarko et c'est en fait plutôt décevant (je suis d'accord avec bcp des précédents commentaires). Il faut voir ses déclarations sur le protectionisme pour s'assurer que ce n'est pas un libéral (même économiquement parlant).

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.