LaTeleLibre.fr

Ma Photo

Exalead

  • Un nouveau moteur 100% français

Blog powered by Typepad
Membre depuis 01/2006

COMPTEUR

« DE VILLEPIN : « JE N’AI QUE DES AMIS PARMI LES JOURNALISTES ! » | Accueil | VIDEO CONF. DE VILLEPIN »

Commentaires

Helder

Intéressant !

FT.COM

est-il possible d'avoir une transcription pour ceux qui préfèrent encore lire à écouter ou regarder ?

merci

FT.COM

est-il possible d'avoir une transcription pour ceux qui préfèrent encore lire à écouter ou regarder ?

merci

lanceur d'alerte

Encore une affaire de liberté d'expression... la susceptibilité des lobbies économiques ne cesse de grandir et les constitutions ne semblent plus être des garanties suffisantes pour le sindividus ou les journalistes qui s'attaquent aux enjeux financiers. Je ne connaissais pas les soucis de Denis Robert, mais je le soutiens sans réserve.
Dans la même veine, j'attire votre attention sur les attaques dont font l'objet un citoyen ordinaire et un journaliste de la part des trois opérateurs de téléphonie mobile. Le premier a répondu à une interview contradictoire dans le journal (du Dimanche) du second. Les doutes rapportés sur l'inocuité des antennes-relais et l'indépendance des experts officiels risquent de leur coûter très cher. Pour en savoir plus et signer la pétition, allez en masse sur http://www.soutienauxlanceursdalerte.com

Merci.

Bruno

Bonjour John-Paul,

Denis Robert parle juste, comme toujours. Quand on a lu ses livres sur le fonctionnement de Clearstream, on peut d'ailleurs s'étonner que ses révélations n'aient pas fait plus de bruit. On en a un peu parlé, bien sûr, mais sans commune mesure avec la dimension du scandale. Les pratiques décrites sont sans sans doute si incroyables que l'on ne peut pas, que l'on ne veut pas y croire. Les puissants sont prêts à tout, c'est même à cela qu'on les reconnaît, pourrait-on dire en plagiant Audiard. Il faut lire absolument les livres de Denis Robert, pour tous ceux qui veulent ouvrir les yeux sur le monde qui les entoure.

Quant au débat sur l'indépendance des journalistes, Denis Robert a raison de souligner l'arrivée des financiers dans les médias. Mais il ne faut pas non plus sous-estimer la médiocrité ambiante, par paresse, par résignation ou tout simplement par manque de réflexion. Certains appellent ce phénomène la sarkoïsation des esprit, appelons-le tous la simplification à outrance. Le temps n'est pas aux explications profondes ni à la nuance. Il faut aujourd'hui asséner des "vérités" simples compréhensibles par tous. Avez-vous d'ailleurs remarqué que tous les discours de Sarkozy comportent désormais au moins deux ou trois fois le mois vérité ? ("Il faut dire la vérité aux Français", "la vérité c'est que", "je dis la vérité", etc.) A force de simplifier, de caricaturer, de tout dire au nom d'une pseudo vérité qui n'existe évidemment pas, on en vient à dénaturer la réalité.

Il est aujourd'hui beaucoup plus simple de parler du combat entre le bien et le mal (cf Bush) que d'expliquer que le monde est complexe, que le terrorisme n'est pas un bloc monolithique surgit de nulle part... Il est aujourd'hui beaucoup plus simple d'envoyer le moindre délinquant en prison et de punir plus sévérement la récidive sans prendre le temps de réfléchir sur le rôle de l'incarcération, sur la sortie de prison... Il est aujourd'hui beaucoup plus simple de prôner l'allongement de la durée de côtisation pour les retraites en s'appuyant uniquement sur des critères démographiques plutôt que d'expliquer qu'il existe des dizaines de solutions pour agir sur les retraites (côtisations patronales, réduction du chômage,...). Il est aujourd'hui beaucoup plus simple de dire "votez pour moi car je suis une femme", "votez pour moi si vous êtes contre les embouteillages à Paris", "votez pour moi si vous ne voulez plus de délinquants dans les rues", plutôt que de prendre le temps de construire un projet cohérent, global, un modèle de société.

J'arrête là mes exemples, il suffit de regarder un Jounal télévisé pour se rendre compte combien le simplisme gagne du terrain et des esprits dans tous les domaines. Les journalistes sont malheureusement en première ligne. Ils prennent de moins en moins de recul sur les événements et mettent de moins en moins les informations en perspective.

Alors, comment voulez-vous dans ces conditions qu'ils prennent le temps d'expliquer le fonctionnement si complexe de la finance internationale, des interactions entre pouvoir politique et financier et des mécanismes de l'économie mondiale ?

Internet peut être un espace nouveau pour prendre le temps de décrypter le monde, mais il souffre d'un problème majeur : il est difficile sur la toile de distinguer le vrai du faux, les révélations des manipulations...

Désolé pour mon message un peu long, mais je ne pouvais pas commenter l'interview de Denis Robert en seulement trois lignes ;-)

Cylbertjj

J'ai découvert Denis Robert grâce à son premier livre : "pendant les affaires, les affaires continuent..." Je n'ai peut-être pas lu tous ses écrits mais peu s'en faut.
L'avant dernier "la boîte noire" a confirmé, si besoin en était encore, son courage, sa redoutable efficacité et son objectivité.
C'est un HOMME d'intérêt PUBLIC ! Comme il en faudrait un minimum et au plus haut niveau du "pouvoir" en France. Quant à la pétition, bien sûr, je l'ai signée rapidement et envoyé l'invitaion de faire de même à tous mes correspondants.

mélietieutieu

je connais bien Denis Robert on est du même coin (30kms de luxembourg) et c'est peu dire d'avancer que c'est usant de se battre contre des moulins à frics ! malheureusement le courage et la pugnacité ça ne rapporte pas... mais écrire la vérité ça permet d'être droit dans ses bottes et ça ils pourront faire ce qu'ils veulent les luxos ça n'a pas de prix ! courage lorrain on te suis... la mélie

mélietieutieu

je connais bien Denis Robert on est du même coin (30kms de luxembourg) et c'est peu dire d'avancer que c'est usant de se battre contre des moulins à frics ! malheureusement le courage et la pugnacité ça ne rapporte pas... mais écrire la vérité ça permet d'être droit dans ses bottes et ça ils pourront faire ce qu'ils veulent les luxos ça n'a pas de prix ! courage lorrain on te suis... la mélie

Yashu

Je suis consterné par le silence des médias !
Tous se terrent ! Tous ont peur !
Il est vrai que perdre son travail n'est pas amusant ...
Je pense aussi à ce fascisme rampant qui ne dit pas son nom...
On découvre que les héros qui seront adulés demain, quand ils seront mort, sont traînés de tribunal en tribunal ...
Cette société me fait gerber !
Mais pire que tout, c'est la réaction ou plutôt le manque de réaction de ces pauvres gens qui ne comprennent pas et qui absorbent de la TV réalité pour oublier l'inanité de leur vie ...
Le jour où ce système s'abattra sur leur nuque, il pleureront mais ils seront seuls...

G.T.

C'est la légion d'honneur qu'il faudrait donner à Denis Robert, pas le laisser dans de telles emmerdes !

falbala

purée! y en a des fanatiques de la dianétique sur ce site.
ils reviennent par la fenétre quand on les jette par la porte.
ce journaliste est un propagandiste de la secte. le thriller qu il a écrit n'est qu un moyen tordu de réintroduire les scientos dans les médias français.
pitoyable secte!

marianne

avance des preuves... l'amateur de bande dessinée ! t'as pas l'habitude des thrillers c'est pour cela... pitoyable pour pitoyable à la danse du ventre de falbala j'aurais préféré que tu signes idéfix !

lechipiron

fervent admirateur du travail de Denis Robert, j'ai eu beaucoup de plaisir à regarder cette ITW, sur un blog que, lui aussi, je découvre. Bravo à vous.
J'ai entendu un reportage hier (samedi 15 avril) sur France 3, évoquant des "rebondissements" liant l'un des procès de Denis Robert avec le pouvoir politique français. Apparemment, Villepin était visé. Mais la journaliste n'avait visiblement pas compris son propre sujet.
Moi-même ayant lui la Boite Noire je ne comprenais pas grand chose à son propos.

Quelqu'un aurait-il un lien à donner pour avoir de plus amples informations sur le sujet ? Dennis Robert a-t-il lui même un blig ?

Merci de votre aide.

Matou

Merci à Denis Robert de continuer son travail citoyen, ceci malgré les risques et difficultés. Oeuvrer pour le bien commun n’est pas chose facile.

Je n’oublie pas les conclusions de Pierre Carles pour autant : Canal + (comme France 5) laisse passer quelques infos, tant que ses intérêts ne sont pas trop menacés.

Ainsi Denis et Canal, c’est un peu comme De Ponfilly et Le Monde, une liaison dangereuse.

tiens_bon_denis

"journalistes sans frontieres" nous casse les pieds avec des journalistes d'autres pays mais DENIS ROBERT qui est malmené sous nos yeux dans un pays européen est laissé aux loups de la finance (magouille)internationale

"journalistes sans frontieres" attend sans doute que DENIS ROBERT se suicide pour venir faire leur cinema devant les cameras
TIENSB ON DENIIIS de grâce TIENS BON
c'est à Vomir !!!!

Henri Verneuil

Denis Robert = Paul Kerjean
cf.: "Mille milliards de Dollars" 1982

barbouse

merci monsieur robert d'etre le grain de sable qui fait trembler la lessiveuse,

j'imagine qu'au moment où vous vous êtes lancé dans la quete de ces vérités, vous ne vous doutiez pas que quelque années plus tard votre affaire se placerai au centre du débat politique,

mais quelle belle réponse apporter a tous ceux qui ont voulu nier, minimiser ou étouffer l'importance et la pertinence de votre sujet d'enquete pendant toutes ces années.

merci a vos contacts luxembourgeois d'avoir oser la vérité, en prouvant par la même que le luxembourg ne se résume pas qu'a des financiers sans consciences.

et je tiens a dire que malgré la complexité apparente, les censures, et autres méthodes, bien des simples citoyens reconnaissent a défaut de tout comprendre, la sincérité et l'honnèteté de votre démarche.

amicalement, barbouse.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.